PI in the sky

Ya des gens comme ça, qui ont des idées magnifiques et un peu folles, et qui arrivent à les réaliser.
Pour le coup un budget de 100,000$ (dont 31,415$ levés sur KickStarter)

Pi in the sky

Ce weekend à l’occasion de la « 2012 Zero1 biennal » (www.zero1biennial.org), l’artiste ISHKY a écrit les 1000 premières décimales de PI dans le ciel de la baie de San Francisco.

Pas moins de 5 avions utilisant la technologie « Dot-matrix » de la société Airsign, on été nécessaires pour l’opération.

toutes les infos sur http://ishky.com/pi/

The Setup

the Setup c’est un excellent blog invitant d’illustres personnes à détailler leur environnement digital ( hardware et software, professsionel et personnel ).

par illustre, j’entend des hommes et femmes aussi respectables que John Resig ( Mr jQuery ), Alex Payne (Lead dev Twitter), Gina Trapani (Lifehacker ) ou David Lanham (illustrateur de génie)

dans ces interviews, on s’aperçoit d’abord que 80% d’entre eux utilise des Mac, mais c’est surtout l’occasion de découvrir une multitude de logiciels, web-app et matériels, et également la satisfaction d’avoir fait les même choix que certains d’entre eux.

j’aime tellement l’idée que je me suis soumis à l’exercice ( c’est un peu narcissique, mais ça me permet aussi de faire le point sur mon setup ) :

What hardware are you using ?

au bureau : un iMac 27 » (late 2009, processeur i5, 4Gb RAM) + SSD Crucial M4, un clavier alu filaire et un Magic Trackpad.
à la maison et en déplacement : un macBook Air 11′ dans une pochette ColcaSac.
et un Dell mini10 pour les voyages dangereux et la bidouille.

les macs tournent sous Mountain Lion, le Dell sous Ubuntu Natty.

And what software ?

l’essentiel de mon temps sur le trio Chrome / SublimText / Terminal ( via TotalTerminal, anciennement Visor )
pour les mails, Sparrow a maintenant pris l’avantage sur PostBox. Calendar n’est toujours pas le substitue parfait à la webapp GoogleCalendar. Adium est toujours le meilleur client de messagerie instantanée.

Versions pour la gestion subversion chez BeanStalk, Transmit pour le FTP.

Evernote a succédé au regretté googleNotebook

le moins souvent possible je lance VirtualBox pour vérifier qu’InternetExplorer est toujours aussi mauvais.

j’essaye de remplacer Word/Pages par le couple IAwriter + Marked

parmi les petits plus : CloudApp pour le partage rapide de petits fichiers/screenshots, Hazel pour  ranger automatiquement le bureau et le dossier download, Witch pour pouvoir switcher entre les fenêtres d’une même application et Divvy sur le 27 » pour gérer leur taille et position.

Alfred est le meilleur successeur de QuickSilver.

pour la prise de note rapide, nvAlt couplé à un compte SimpleNote

Reeder pour les RSS, l’appli Twitter officiel, l’excellent HTTPClient

et beaucoup d’autres choses installés via l’irremplaçable homebrew

Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines

un japonais du nom de Kazuhiko Kakuta ingénieur, passionné et un peu fou (si tant est qu’il existe des japonais sain d’esprit) s’amuse à construire en modèle réduit toute sorte d’objets volants : pour la plupart des ornitopthères (c.a.d « qui battent des ailes ») mais aussi des appareils imaginaires dont ceux sorti de l’imagination du Studio Ghibli.

donc voici Möwe, le planeur de Nausicaä :

 

et forcément d’autres japonais (tout aussi fous et doués) ont donc décidé de la faire grandeur nature !

ça commence par un petit planneur

et ensuite ils ont branchés un vrai réacteur dessus

Bon OK c’est pas très concluant, et la dernière vidéo datant d’il y a 2 ans (et tournée à Fukushima) j’imagine qu’ils ont un peu abandonné le projet.

Mais avouez que ça aurait de la gueule !

 

et pour ceux qui ne connaissent pas le film :

 

Trains of Data

La dataviz est à la mode alors ne nous en privons pas !

Un département de recherche du MIT, le SENSEable City Lab, a sorti l’année dernière une étude baptisée « Trains of Data » en partenariat avec la SNCF.

Avec comme résultat 2 vidéos, la première montrant le trafic journalier SNCF grandes lignes :

Personnellement je m’imagine très bien dans le 20h47 du dimanche soir, et j’imagine déjà un outil similaire couplé à des status twitter/FB géolocalisés… ( quand on aura le wifi dans tous les TGV, rêve ultime du grand voyageur )

 

et la deuxième moins belle visuellement est en fait une interface permettant une représentation de la France en fonction du temps de transport d’une ville à l’autre :

 

et même si la bande son est plutôt jolie, je ne peux m’empêcher de rajouter :

http://open.spotify.com/track/5HK6OxsUDRXN9fkFGQZSSe